Intéressant

Cochenille un demi-grain de poivre


cochenille un demi-grain de poivre (Saissetia oleae) est un insecte phytophage de l'olivier et des agrumes, présent dans toutes les zones oléicoles italiennes. Bien que redouté par les oléiculteurs, il parvient rarement à causer des dommages importants à la production.

Les infestations les plus graves, comme l'ont démontré ces dernières années, ne se produisent que dans les régions oléicoles qui présentent des conditions climatiques et environnementales favorables au développement du parasite, cette cochenille aime la chaleur et est particulièrement frappant dans le sud ou dans les cultures protégées. En plus de l'olivier, on peut le trouver sur d'autres plantes du verger, notamment sur les agrumes, comme le citron et l'orange.

Il peut être utile de bien connaître les caractéristiques de ce petit insecte pour éviter les problèmes dus à sa présence. Il existe plusieurs remèdes naturels autorisés en agriculture biologique, avec lesquels les dommages de cette cochenille peuvent être limités.

Reconnaître la cochenille

C'est un coccidé, avec une femelle mature qui prend un jaune à Noir, avec un corps ovale. Le nom de «demi-poivre» est évidemment dû à son aspect (d'où sa forme et sa couleur), qui le distingue également des autres espèces de cochenilles. Son nom scientifique estSaissetia oleae, et nous rappelle que c'est un parasite de l'oliveraie.

femme cadeaux au dos une double croix de coque lorraine. Les nymphes ont une couleur jaunâtre. La femelle est fixe, tandis que le nymphes aux trois différents stades de développement sont meubles. La présence du mâle est très rare.

C'est une espèce polyphage, qui s'attaque à de nombreuses espèces spontanées et cultivées au-delà de l'olivier et qui est capable de compléter 1 à 2 générations par an, dans des régions où les conditions climatiques sont particulièrement favorables à son développement. Là la reproduction se produit par parthénogenèse, avec le dépôt d'un nombre variable d'œufs, mais toujours très élevé. L'éclosion a lieu entre juin et septembre. Comme la ponte a lieu sur une période de trois mois, on retrouve généralement sur les oliviers les nymphes aux trois stades de développement différents et la femelle en même temps. Cette information n'est pas une pure notion théorique: elle prend une valeur extrêmement importante dans la lutte contre l'insecte.

Parfois, les fourmis entrent en relation avec les cochenilles, comme elles le font avec les pucerons, les stimulant à produire et les déplaçant pour obtenir le miellat sucré qu'elles sécrètent.

Dommages causés par l'insecte

La cochenille il s'installe sur les feuilles et les branches principalement, mais sa présence peut également être détectée sur le tronc des oliviers et des agrumes. Le dommage est causé par le soustraction lymphatique, avec lequel il affaiblit la plante (dommages directs), mais aussi deinoculation de salive dans les pots d'oliviers et d'agrumes, qui peuvent transmettre des maladies, et production de miellat.

La phylloptose, la diminution de la fructification, la formation de pousses atrophiques et la réduction du nombre de fleurs sont très fréquentes.

Lorsque la densité de population de la cochenille est élevée, la production excessive de miellat de sucre est un substrat de la prolifération de fumaggine, un complexe de champignons qui ressemble à un revêtement noirâtre. Dans les cas les plus graves, la fumée peut recouvrir entièrement l'olivier, gênant fortement la transpiration et la photosynthèse. Avec la soustraction de la surface photosynthétisante, petit à petit, la plante perd sa vigueur et sa capacité productive. Cela provoque sensible chutes de production.

Défense biologique

le Les températures estivales élevées et les températures hivernales basses contribuent pour diminuer naturellement la densité de population de la demi cochenille poivre, on peut en tenir compte pour éviter l'effort de défense dans les périodes où l'infestation diminuerait d'elle-même.

Voyons plutôt comment nous pouvons intervenir quand il convient de le faire, à la fois en termes de prévention et de défense proprement dite, visant à éliminer le parasite.

Prévenir la cochenille

En agriculture biologique contre les insectes du verger en général, il est bon de se rappeler que le la défense préventive est très efficace, cela est particulièrement vrai dans le cas de la cochenille.

À cet égard, il est utile de réaliser certains taille de manière à permettre une aération correcte du feuillage. Lorsque la présence de populations de cochenilles est constatée, il est conseillé de retirer mécaniquement les branches.

Comme mentionné précédemment, les œufs et les larves de cochenille sont sensibles aux températures élevées et aux climats secs. En effectuant régulièrement une taille équilibrée, les oliviers ou les agrumes créent un microclimat défavorable au développement des insectes.

Dans le cas de oliveraie irriguée ou agrumes, il est conseillé de faire une utilisation limitée, correcte et rationnelle de l'eau d'irrigation. Cette mesure rendra les oliviers moins sujets à l'attaque de Saissetia oleae.

Traitements insecticides

Contre les femelles cochenilles un demi-grain de poivre insecticides souvent ils ne sont pas efficaces, en raison de la présence du Scudetto, qui les protège. Les différents produits naturels qui agissent par contact, de l'huile de neem au pyrèthre donc ils ont un effet très limité.

À petite échelle, nous pouvons nous aider avec Savon de Marseille ou du savon de potassium doux, utile pour lutter contre l'insecte mais moins adapté aux grosses extensions, car il nécessite de la cohérence et plus d'étapes.

Un autre remède très utile est l'huile blanche, qui, comme le savon doux, agit en étouffant l'insecte et non par les toxines.

L'hyménoptère Metaphycus bartletti

En agriculture biologique, une méthode très efficace consiste àutilisation de parasitoïdes et de prédateurs naturels, sont des systèmes qui ne sont pas à la portée du producteur amateur mais très utiles dans une perspective de verger professionnel. Pour ce type de défense, il est d'usage d'utiliser l'hyménoptère calcidoïde Metaphycus bartletti, qui est un ennemi naturel de la cochenille. Cet insecte pond ses œufs à l'intérieur du corps de Saissetia oleae, à partir duquel se développent les larves qui mènent l'insecte hôte à la mort. À la fin du développement, les larves font un trou de sortie sur le bouclier cochenille et en ressortent.

Cet insecte utile n'est capable de pondre des œufs que dans le corps des larves de troisième stade et parfois dans celui des jeunes femelles. L'introduction du parasitoïde dans l'oliveraie se fait au printemps. Avant d'introduire les hyménoptères, il est bon d'attendre la fin de la taille de l'oliveraie, car la taille a lieu avec l'élimination des cochenilles parasitées et donc les insectes amis potentiels sont retirés de l'environnement.

En outre, il est également bon de prendre en compte le nombre total de plantes présentes dans l'oliveraie et le nombre de plantes infestées par le parasite, afin d'évaluer la commodité économique entre le coût du traitement et les dommages économiques dus à la perte de production. Ce n'est qu'ainsi qu'une lutte biologique réellement avantageuse pourra être mise en œuvre.

Bibliographie et références utiles sur la cochenille

Pour en savoir plus sur le sujet de la cochenille, vous pouvez lire sur le site Arsia Toscana, où vous trouverez également une minute de vidéo qui vous montre bien le parasite.

Sur Orto Da Coltivare, par contre, vous voudrez peut-être en savoir plus sur les insectes qui attaquent l'olivier, parmi les pires on trouve la mouche à huile et la teigne de l'olivier, mais aussi sur les problèmes liés aux maladies. Tous les guides CB sont liés à l'agriculture biologique, les remèdes possibles sont donc toujours basés sur des insecticides naturels et d'autres méthodes écologiques.

En général sur le verger bio je recommande le manuel par Francesco Beldì publié par Terra Nuova, qui est un point de référence très utile et complet. Une autre ressource papier importante à mentionner dans la bibliographie est le Manuel d'Agriculture de Stefano Amabile.


Vidéo: Et Si Tout Le Monde Dormait Pendant 1000 Ans Puis Se Réveillait (Mai 2021).